HomoEcolorictus.png

LE KIT "HOMO ECOLORICTUS"

Afin d'encourager un maximum le développement de conventions étudiantes ou autres initiatives liant écologie et démocratie participative, l'association Homo Ecolorictus souhaite mettre à votre disposition un maximum d'outils : notre lien avec la Convention Citoyenne pour le Climat, les fiches techniques proposées aux participant.e.s, le planning du week-end, les mécanismes participatifs et enfin les solutions ayant émergées.

 
02_2020-CCC-5-Photo-Groupe-3-960x500_edited.jpg

A L'ORIGINE : LA CONVENTION CITOYENNE POUR LE CLIMAT

Homo Ecolorictus s’inscrit dans le cadre de l’Agora Tour, qui se propose de délocaliser la Convention Citoyenne pour le Climat en province et dans un maximum de lieux. L’objectif étant de faire émerger des normes à différentes échelles, à commencer par l'échelon municipal.

Mais qu’est-ce que la Convention Citoyenne pour le Climat (CCC) ? La Convention Citoyenne pour le Climat, expérience démocratique inédite en France, a pour vocation de donner la parole aux citoyens et citoyennes pour accélérer la lutte contre le changement climatique. Elle a pour mandat de définir une série de mesures permettant d’atteindre une baisse d’au moins 40 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 (par rapport à 1990) dans un esprit de justice sociale.

Initiée par les Gilets citoyens, elle réunit cent cinquante personnes, toutes tirées au sort et elle illustre la diversité de la société française (sexe, âge, niveau de diplôme, catégories socio-professionnelles, type de territoires, zone géographique). Ces citoyen.ne.s s’informent, débattent et préparent des projets de loi sur l’ensemble des questions relatives aux moyens de lutter contre le changement climatique.

Le Président de la République s’est engagé à ce que ces propositions législatives et réglementaires soient soumises “sans filtre” soit à référendum, soit au vote du Parlement, soit à application réglementaire directe.

Site internet : https://www.conventioncitoyennepourleclimat.fr/

89824548_1095716544095503_95466370968951

EN AMONT DE LA CONVENTION : DÉFINITION DES ENJEUX 

En amont de la convention, les membres d’Homo Ecolorictus en collaboration avec les spécialistes ont réalisé des fiches techniques pour chacun des comités : Vivre, Manger, Se divertir, Acheter et Habiter. Ces fiches documentées et sourcées ne sont pas exhaustives mais tentent de résumer les principaux enjeux liés à chacune des thématiques. Les étudiant.e.s arrivent ainsi à la Convention avec le même niveau de connaissances pour pouvoir proposer des solutions concrètes et applicables à l’échelle de la MEL.

IMG_4754_edited_edited.jpg

EXEMPLE DE DÉROULÉ D'UN WEEK-END

Le séquençage de la Convention Etudiante est primordial pour allier efficacité, pertinence et travail d’équipe.

Le week-end s’est globalement organisé en trois temps :

1. REFLEXION : La lecture des fiches techniques couplée à l’intervention de Madjouline Sbai (invitée de la conférence inaugurale) et des spécialistes dans chaque comité permet aux étudiant.e.s d’obtenir l’information nécessaire à leur réflexion personnelle sur le sujet.

2. PROPOSITION : Réparti.e.s en 5 comités, les étudiant.e.ss travaillent par groupe sur des thématiques précises. Avec l’aide de facilitateur.ice.s, l’intelligence collective permet de faire émerger des propositions concrètes durant la journée du samedi 7 Mars.

3. RESTITUTION : L’après-midi du dimanche 8 Mars est un travail de restitution des travaux devant les candidat.e.s à la mairie de Lille et plus globalement aux villes de la métropole lilloise. L’objectif étant d’obtenir un engagement symbolique des candidat.e.s. Ci-joint le programme détaillé avec les horaires, intentions et objectifs de chaque temps. Evidemment, au fur et à mesure du week-end, il est nécessaire de s’adapter.

88321199_1070189293348492_74908152751267

LA FACILITATION DU WEEK-END

Lors du week-end, les étudiant.e.s sont encadrés par des « facilitateur.ice.s » afin de faire ressortir l’intelligence collective dans chacun des comités. Ces facilitateur.ice.s, issu.e.s d’Homo Ecolorictus et de La Bascule, ont utilisé des mécanismes de démocratie participative pour stimuler les divers groupes.
Prenons l’exemple des « chapeaux de bono ». Les étudiant.e.s ont analysé tour à tour les 6 chapeaux pour dégager les enjeux, points de vigilances et angles d’attaques auxquels ils et elles étaient confronté.e.s. Ci-joint le détail des « chapeaux de bono ».

B9722849444Z.1_20200308180007_000+G08FMA

NOS PROPOSITIONS FINALES

Les propositions délivrées à la fin du week-end sont le fruit de l’interaction entre étudiant.e.s, spécialistes et facilitateur.ice.s. Sur les cinq thématiques, les étudiant.e.s ont proposé une vingtaine de solutions applicables directement à l’échelle de la Métropole Européenne de Lille.
Restituées devant les candidat.e.s, elles ont été reprises par certain.e.s d’entre eux et par les médias. L’objectif est de retourner voir les élu.e.s une fois l’élection passée pour faire pression et obtenir la mise en place de certains projets.