88310420_1119852791695431_7227828869904990208_n_edited.jpg

COMITÉ "SE DIVERTIR"

Avec Agatha Green, Lou Deiss-Veinière, Madeleine Kullman, Samuel Porko-Beugnet, Mathilde Lesecq, Matthieu Marcha, Clément Rabu, Thomas Ladonne, Manon Bouckaert, Mathilde Janvier

 

LES ENJEUX

Le temps dédié aux loisirs est aujourd'hui synonyme de consommation alors qu'il devrait être un temps de stimulation et d'épanouissement personnel. Pourquoi, par exemple, courir sur un tapis de sport face à un mur quand on peut courir dans un parc à l’air libre ? Si, en effet, une prise de conscience à l’échelle personnelle est nécessaire, les pouvoirs publics se doivent de jouer un rôle d’orientation et d’exemplarité face à cet enjeu. Nous avons retenu trois axes sur lesquels la ville a une capacité d’agir : le tourisme, le secteur du numérique et enfin, celui de l’événementiel.

NOTRE SPÉCIALISTE

BARBARA NICOLOSO est coordinatrice de Virage Energie, association spécialisée dans la perspective énergétique et sociétale. Diplômée de Sciences Po Lille et de l'Institut d'aménagement et d'urbanisme de Lille, elle travaille à la prise en compte de la sobriété énergétique dans l'élaboration des politiques publiques et sur la façon dont la sobriété peut modifier les imaginaires et les paysages.

LES PROPOSITIONS

D'abord, les étudiant.e.s ont cherché à proposer des solutions de Slow Tourism, modèle de tourisme largement développé dans les pays du Nord (Danemark, Pays-Bas), qui privilégie les moyens de transports peu polluants quitte à aller moins loin ou à intégrer le trajet dans son voyage. Par ailleurs, le projet de "Braderie verte", conciliant bonnes affaires et enjeux écologiques, a largement retenu l'attention des médias. Enfin, pour éviter fracture numérique et bilan désastreux des NTIC, les étudiants proposent un recyclage des appareils électroniques et un débat autour du déploiement de la 5G.